Nouvel An chinois

Le Nouvel An Chinois, Nouvel An Lunaire, (Nong Li Xin Nian) ou Fête du Printemps, (Chun Jie), est la plus grande des fêtes traditionnelles en Chine.

Cette fête traditionnelle remonte à l’antiquité et l’origine est liée à l’agriculture.

Le terme Nong Li Xin Nian, , signifie littéralement « Nouvel an du calendrier agricole »

C’est la République Nationale (1912-1949) qui, en adoptant le calendrier solaire, a désigné le Nouvel An Chinois sous le terme de Fête du Printemps comme nom officiel.

Depuis l’avènement de la République Populaire de Chine en 1949, le gouvernement central a instauré trois jours de congé pendant la Fête du Printemps. Aujourd’hui, avant la fête, une « Semaine d’or »  est accordée au chinois pour qu’ils puissent se déplacer afin de passer cette fête traditionnelle en famille.

Les festivités s’étendent sur quinze jours, à partir de la nouvelle lune, jour de la Fête du Printemps, jusqu’à la première pleine lune de l’année, jour qui correspond à la Fête des Lanternes (Yuan Xiao Jie, 元 宵 节).

 

 

Cette année est placée sous le singe du singe (猴, hóu).

Le singe est le 9e animal du cycle zodiacal chinois. On le dit malin, débrouillard, doué en affaires et opportuniste.

 

 

Le plus connu des singes en Chine est le roi des singes

Sun Wu Kong

孫 悟 空

Sun Wu Kong

 

 

Son histoire commence comme ceci :

« Il y a longtemps, en haut de la Montagne aux Mille Fleurs, il y avait un rocher magique, qui se cassa et donna naissance à un oeuf de pierre. Et de l’oeuf sortit le Singe de pierre, qui alla vivre avec les autres singes.

Un jour, les singes trouvèrent une cascade, et aucun d’entre eux n’eut le courage de passer derrière pour explorer, sauf le Singe de pierre. Et il y trouva un pays merveilleux. Les singes vinrent y vivre et par reconnaissance nommèrent le Singe de pierre, le roi des singes. Mais le roi des singes s’inquiéta de la mort, et décida de partir en quête de l’immortalité… »

 

 

 

 

Pour en savoir plus, il vous faut lire l’un des plus grand classique de la littérature chinoise 

Xi You Ji

 

Le Voyage en Occident

Xi You Ji

西 遊 記

 

L’auteur, Wu Cheng’en, 吳 承 恩 (1500 ?-1582 ?) est un écrivain chinois de la dynastie des Ming.

Né à Huai’an, dans la province actuelle du Jiangsu.

Il étudia à la Nanjing Taixue (l’ancienne Université de Nankin) pendant plus de dix ans.