QI GONG


Histoire du Qi Gong

 

 

Le Qi Gong apparaît très tôt dans l’histoire de la Chine.

Pierre Gaggia a écrit en 2007 un historique du Qi Gong très intéressant.

Ciquez sur  Histoire-du-Qi-Gong

 


Le Qi Gong et Shaolin

 

 

Qi Gong dessin bonhomme bras écartés

Un événement fréquemment mentionné par les historiens est l’arrivée du moine Bodhidharma au temple de Shaolin en 520 ( dynastie Liang 502 – 557 ).

Bodhidharma, le fondateur du bouddhisme Chan ( Zen au Japon ) enseigna aux moines bouddhistes les premières techniques corporelles.

La légende dit que c’est leur faiblesse physique qui encouragea Bodhidharma à leur enseigner le Qi Gong.

Après 9 années de méditation dans une grotte, Bodhidharma aurait écrit deux recueils, l’un appelé « classique de la tonification des tendons et des muscles ( Yi Jin Jing ) » et l’autre appelé « classique sur l’épuration du cerveau et de la moelle ( Xi Sui Jing ) ».

Le premier était un enseignement principalement physique, le second, transmis de façon ésotérique, enseignait une voie d’obtention de l’éveil.

Plus tard, les moines de Shaolin devinrent célèbres pour leur maîtrise des arts martiaux et du Qi gong.

Le Qi gong, à l’origine pratiqué dans arts martiaux, recherchait à développer la résistance et la puissance physique.

Une des méthodes les plus célèbres a été popularisée par le général Yue Fei, dans les dernières années de la dynastie Song ( 1127 – 1279 ), les « 8 pièces de brocarts » ( Ba Duan Jing )

 


Wu Qin Xi     五 禽 戏

 

 

Oiseau 21

Le jeu des cinq animaux, Wu Qin Xi, fut créé par le célèbre médecin de la dynastie des Han de l’Est ( 25 – 220 ap. JC ) Hua Tuo.

Hua Tuo inventa une gymnastique basée sur les mouvements du tigre, du cerf, de l’ours, du singe et de l’oiseau en utilisant des techniques de respiration et de conduite de l’énergie.

 

Formes des mains                         →     Formes des mains – Wu Qin Xi

Exercices du tigre                         →     Exercices du tigre – Wu Qin Xi

Exercices du cerf                          →     Exercices du cerf – Wu Qin Xi

Exercices de l’ours                       →     Exercices de l’ours – Wu Qin Xi

Exercices du singe                       →     Exercices du singe – Wu Qin Xi

Exercices de l’oiseau                   →     Exercices de l’oiseau – Wu Qin Xi 

 

 

 


Yi Jin Jing     易 筋 经

 

 

Yi Jin Jing

Le Yi Jin Jing fait partie des classiques du Qi Gong (comme les 8 trésors, les 5 animaux, les 6 sons, …), pouvant être traduit par « le classique de la tonification des muscles et des tendons ».

La création de ce qi gong est attribuée à Bodhidharma (moine bouddhiste indien). La légende raconte qu’il resta plusieurs années à méditer dans une grotte près du monastère de Shaolin, avant de connaitre l’éveil. Voyant la mauvaise santé des moines du monastère de Shaolin, il mit au point le Yi Jin Jing pour renforcer leur corps et leur santé.

A travers le nom « Tonification des muscles et des tendons » on comprend assez vite que ce Qi Gong mobilise l’énergie au travers des étirements et de contractions du corps dans le but d’assouplir et de renforcer les tendons et les muscles.

 

 


Ba Duan Jing     八 段 锦

 

 

Ba Duan Jing

 

 

Le Général Yue Fei, 岳 飞 ( 1103 – 1141 ) fut un héros national en combattant les barbares du nord de la Chine durant la dynastie des song du sud ( 1127 – 1279 ).

Il créa les Ba Duan jing ( les huit pièces de brocart ) pour améliorer la santé de ses soldats.

Il introduisit systématiquement le Wushu (techniques martiales) et le QiGong dans la formation des troupes.

 

 

 


Shaolin Ba Duan Jing     少 林 八 段 锦

 

Réalisé par Shi De Cheng